bonne année 2013

Au moment de tourner la page 2012 du grand livre de nos vies, je le ferai sous la forme d’un effeuillage. En effet, j’ai aimé, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie et…malheureusement pas du tout.

J’ai aimé un peu le changement politique chez nous et la réélection du président  aux USA. L’expérience fait que je n’accorde que peu de crédit à ces gens-là, la guignolade actuelle à l’UMP nous en apporte la preuve flagrante. Je plains les militants au cœur pur.

J’ai aimé beaucoup le voyage que nous avons effectué, ma moitié et moi-même, aux Indes. Je dis les Indes à dessein, car il y a mille Indes, celle des couleurs, celle des odeurs, celle des croyances, celle de l’opulence, celle de la pauvreté, celle des gens tout simplement. Ce fut un émerveillement et un choc de cultures, et surtout une leçon de vie et d’humilité. On ne revient pas intact d’un tel endroit. Cela permet de relativiser les choses et d’enlever un peu de la peau de saucisson qui ferme nos paupières. Là-bas on va au plus simple, on se lève chaque matin pour vivre et non pas pour consommer. Ah le lever de soleil sur le Taj Mahal ! Les ablutions dans le Gange à Bénarès !

J’ai aimé passionnément l’élan de solidarité auprès de Tof, il se reconnaitra ainsi que ses amis. La liberté est un bien précieux. Tof il y a beaucoup de monde qui t’aime. J’ai aimé passionnément l’idée de passer Noël avec ma mère, mes fils et mes petites filles, sans oublier Margot et les autres, c’est ça le bonheur.

J’ai aimé à la folie nos rencontres d’artistes auprès de Jean-Marc, le gourou de notre secte. Je pense aussi à Béatrice actuellement en Californie, Carole fourmillante de projets, Claudine ma danseuse étoilée, Claire et son violoncelle, Karine et sa flûte, Pamela au violon, Diego et ses « pastas », Vincent et son bonnet afghan, Denis avec son accordéon, sans oublier notre trublion l’ami Jean. Et quelques vagabonds de passage. Le tout fixé pour l’éternité par notre photographe attitré Jean-Pierre. Ces moments sont ma respiration, une bouffée d’oxygène purifié par la présence de ces amis, par notre folie, notre amitié et nos délires d’artistes.

Je n’ai pas aimé du tout… Bah la liste est longue, bien sûr j’ai eu des déceptions, de celles qui font mal mais dont les responsables ne se rendent pas forcément compte, et puis on a sa pudeur alors on se tait. Je préfère vous parler de ce que j’ai aimé, j’ai aimé les fêtes entre amis, quelques anniversaires, un mariage…le tout dans une ambiance festive où le mot « ami » n’est pas un vain mot.

Voilà un effeuillage rapide, et l’écriture me direz-vous ? Eh bien hormis l’épisode cocasse de l’éditeur escroc du début de l’année, je n’ai pas proposé mes romans à d’autres éditeurs, pas envie. Par contre j’ai proposé des textes et des poèmes sur l’excellent site gratuit : www.litteratureaudio.com. J’ai fait de petites apparitions dans des pièces de théâtre ainsi que lu un conte pour enfants. J’espère proposer un ou deux ouvrages en 2013. Une petite pensée pour mon amie Cocotte qui a su s’approprier avec maestria mes mots, merci.

Je vous souhaite à tous le meilleur pour la nouvelle année qui s’annonce, à moins que les Mayas…mais ceci est une autre histoire.

BONNE ANNEE 2013

Richard KELLER